FLASH INFORMATION : Bonne saison 2018 à tous

Assemblées générales

AG SAT37 7 janvier 2017 NR 9 janvier 2017

Indre-et-Loire - Environnement

L'apiculture tourangelle a vécu une mauvaise année

09/01/2017 05:38 La Nouvelle République
Les pluies de mai et juin 2016 ont entraîné une perte de colonies. - (Photo archives NR)

Le Syndicat de l’apiculture tourangelle a tenu samedi son assemblée générale à Sorigny. Un bilan de bonne santé, avec une année 2016 plutôt mauvaise.

 

 Avec plus de 160 adhérents, le Syndicat de l'apiculture tourangelle (SAT) affiche une belle santé. Questions au président Jean-Luc Frangne, qui a été reconduit dans ses fonctions au terme de l'assemblée générale.

 Comment se porte le SAT ?

« Nous sommes en bonne santé. Nous avons de nombreuses activités : formation, présence dans diverses manifestations. Et notre miellerie, ouverte depuis 2009 aux adhérents et aux non-adhérents à la Maison de la nature, à Veigné, fonctionne bien. »

 Comment qualifier l'année 2016 ?

« Elle a été mauvaise pour les agriculteurs, elle a été mauvaise pour les apiculteurs… Les pluies de mai et juin ont été néfastes pour les ruches et nous avons perdu beaucoup de colonies. Une année normale, on arrive à une production de 30.000 tonnes en France ; cette année, si on arrive à 7 ou 8.000, ce sera le maximum. Les anciens disent qu'il faut remonter quarante ans pour trouver une aussi mauvaise année. »

 Combien comptez-vous de professionnels dans vos rangs ?

« Très peu qui ne font que de l'apiculture : pour en vivre, il faut avoir au moins 400 ruches et faire de la transhumance. Mais il y a beaucoup de professionnels qui font en plus autre chose. »

 L'avenir des ruches se situe-t-il en ville ?

« Cela fait longtemps que les ruches de ville produisent plus que celles de la campagne. J'ai repris celles d'un ancien qui m'avait dit avoir constaté ça depuis 40 ans. En application d'un partenariat national avec la Défense, on nous propose d'installer des ruches sur des terrains appartenant à l'armée : BA 705, le camp du Ruchard, le site du Colombier, etc. C'est long à mettre en place, mais nous avons déjà installé deux ruches dans le quartier Rannes, avec l'objectif d'arriver à quatre. Nous allons vérifier si elles produisent plus que si elles étaient en campagne. »

en savoir plus

Le frelon asiatique plus agressif

L'assemblée générale du SAT a été marquée par l'intervention du Dr Laure Malherbe-Duluc, vétérinaire au sein du Groupement de défense sanitaire d'Indre-et-Loire. Elle est venue préciser certains points, à la demande de la SAT : présentation du site qui recense les différents produits autorisés dans l'apiculture et leur utilisation, fort utile pour les agriculteurs. Elle a expliqué les nouvelles formalités pour la déclaration des ruches. Mais le point le plus attendu concernait le frelon asiatique, le redoutable prédateur des abeilles. « Une bonne nouvelle : l'année 2016 a été mauvaise aussi pour les frelons asiatiques, a-t-elle annoncé. Mais cette bonne nouvelle doit être tempérée par un autre constat : le frelon asiatique est devenu plus agressif pour les abeilles. Avant, il attaquait en vol stationnaire. Aujourd'hui, il rentre dans la ruche et là, c'est la catastrophe ! Alors, on peut être soit optimiste, soit pessimiste sur la question du frelon asiatique. J'ai envie d'être optimiste », a conclu le Dr Laure Malherbe-Duluc.

AG du 10 janvier 2015

C'était le 10 janvier 2015, notre assemblée générale....................

 

 

37-SYNDICAT DE L’APICULTURE TOURANGELLE

ASSEMBLEE GENERALE 2014

Le 11 janvier 2014, les sociétaires du syndicat de l’Apiculture Tourangelle se sont réunis en assemblée générale ordinaire à SORIGNY sous la présidence de Jean-François LENOIR. 84 membres présents ou représentés sont enregistrés.

Le Président remercie les participants, notamment M. Alain ESNAULT, Maire de Sorigny accompagné de Mme BOULAIS son adjointe et M. Laurent GUENAULT, Conseiller Municipal de VEIGNE en charge de la Maison de la Nature et représentant de M. Patrick MICHAUD, Maire, excusé.

Un instant de recueillement est observé en mémoire des adhérents décédés au cours de l’année écoulée.

 

Approbation du procès-verbal de l’AG du 12 janvier 2013 :

Lecture est faite par Louis GOURIO, secrétaire. Aucune remarque n’étant formulée, le P.V. est approuvé à l’unanimité moins une abstention.

 

Rapport d’activités-vie du syndicat :

En préambule, le Président procède à une présentation des différents membres du bureau et des responsables des activités et commissions au sein du syndicat en précisant le rôle de chacun.

Puis il résume en images les différentes étapes importantes qui ont marqué, tout au long de l’année, les activités au rucher-école et la participation aux différentes manifestations externes (réunion sur les pesticides et la mortalité des ruches à Braye sur Maulne le 02/04, Nature en fête à St Avertin les 13 et 14/04, Fête des Plantes à Verneuil sur Indre le 05/05, Fête de la Rose à Chédigny le 26/05, Journée de la biodiversité à Veigné le 15/06, Comice Agricole de Chinon, Fête des bateliers à La Chapelle aux Naux le 20/07, Fête des associations à Veigné le 08/09).

Le rapport d’activités 2013 est approuvé à l’unanimité.

Le programme est reconduit dans sa totalité en 2014 auquel il convient d’ajouter l’organisation d’un stage sur l’analyse organoleptique des miels le 08/02/14 et d’une conférence de Mme SAUVAGER le 15/04/14 sur le thème de l’apithérapie.

Rapport financier :

Martine LEBLANC, trésorier, présente les comptes 2013 de l’association.

L’association compte 154 adhérents au 31 décembre 2013.

Le projet de budget pour 2014 prend en compte les dépenses et les investissements envisagés.

Le vote se déroule à main levée. Les comptes sont approuvés à l’unanimité et l’assemblée donne quitus au trésorier.

Autres sujets abordés :

La ruche instrumentalisée CHIMEX :

Laurence PERRET d’ANGLOZ rend compte de travaux réalisés et des résultats obtenus sur ce site expérimental situé à Notre Dame d’Oé disposant de la seule ruche instrumentalisée du département. Les paramètres mesurés et enregistrés sont consultables sur le site internet du Syndicat.

• La miellerie collective :

Le Président souligne le fait que son bon fonctionnement tient au dévouement sans faille d’Annick CORBEELS qui en a la responsabilité. Il convient de noter qu’en 2013, c’est plus de 1,5 tonne de miel qui a été extraite dans cette miellerie collective.

Le Concours photo :

Organisé dans le cadre de la constitution d’un herbier local des plantes butinées par nos abeilles et sponsorisé par un photographe professionnel et un magasin de fournitures apicoles, il a eu à départager 80 photographies mettant en exergue plus de 30 plantes distinctes. Alain SALVAGE rend publics les résultats et les prix obtenus.

Le site internet du SAT :

Alain SALVAGE, responsable de la vie du site, fait une présentation exhaustive du site www.sat37.fr. Il détaille les différents services qu’il peut rendre et leur intérêt respectif. Il fait part de sa fréquentation ainsi que des améliorations envisagées pour 2014.

• Le pèse-ruche « mains-libres »

Michel BIASOTTO et Roland ZIMMERMANN présentent en images les modifications qu’ils ont apportées à un peson électronique du commerce (pèse valise) pour pouvoir effectuer une pesée arrière des ruches tout en gardant les mains libres, avec démonstration à la clé. Cette transformation sera explicitée en détail sur le site internet du SAT37.

•Projet de sortie

Eveline LUCCHESSE se propose d’organiser une sortie d’une journée sur le thème de l’apiculture biologique. Cette sortie qui pourrait avoir lieu en septembre suscite au demeurant l’intérêt immédiat d’une trentaine d’adhérents.

• Opération d’achat groupé :

Jean-Luc FRANGNE, vice-Président, évoque la proposition d’un achat groupé de fournitures pour l’apiculture en liaison avec la Bouchonnerie Jocondiennne . Les adhérents intéressés doivent se faire connaître avant le 02 mars pour des retraits possibles entre le 12 mars et le 12 avril.

Intervention de Mme Laure MALHERBE-DULUC, vétérinaire du GDSA :

Le Réseau départemental d’épidémiosurveillance.

Ayant pour objet de déterminer la prévalence des maladies et troubles survenant dans les ruchers,

le réseau mis en place en 2012 comprend 66 ruchers représentatifs de l’ensemble des ruchers du département. Des visites ont lieu à 3 périodes clés dans l’année par des intervenants sanitaires spécialement formés à cet effet. Après une année complète de fonctionnement, soit sur un cycle complet de production, Laure Malherbe-Duluc, vétérinaire du GDS présente une première analyse des résultats consignés. Les différentes causes de mortalité ou affaiblissement des colonies et en particulier les causes infectieuses (les loques, les virus : SBV, APBV, DWV, mycoses et nosémoses) font l’objet d’une présentation détaillée.

En outre, les résultats provisoires de la visite pré-hivernale de deuxième année, son également commentés, avec la précision que cette fois la recherche des xénobiotiques dans le miel et le pain d’abeilles est prise en compte.

• Le frelon asiatique :

Le dispositif d’aide financière à la destruction des nids, soutenu par le Conseil Général, est toujours en vigueur. Il est rappelé qu’en 2013, le prédateur dont l’aire de répartition est en extension, a été observé sur 102 communes dont 92 avec présence de nids soit 236 nids observés et 131 détruits.

Renouvellement du tiers sortant du Conseil d’Administration

Conformément aux statuts du syndicat, le tiers des membres du CA est renouvelé. Cette année, sont sortants et ne se représentent pas : Mme Laurence PERRET D’ANGLOZ, Mme Martine PREDAL et M. Jean-Louis VILLIERS.

Le vote se déroule à main levée. Sont élus ou réélus à l’unanimité pour 3 ans : Michel BIASOTTO, Stéphane BILQUART-LEMERCIER, Louis GOURIO et Christine GILBERT.

Remerciements :

L’ordre du jour étant épuisé, le Président lève la séance après avoir remercié les adhérents présents et représentés, particulièrement tous les bénévoles qui œuvrent pour la vie du syndicat.

Puis il convie les participants à se retrouver autour du verre de l’amitié.

 

Jean-Paul SAUGER